La découverte des Watts …

L’émergence des home-trainers connectés suite au confinement lié au coronavirus aura permis une chose : l’utilisation de la puissance (Watts).
En effet, les plateformes comme Zwift utilisent les watts renvoyés par les coureurs pour le côté interactif. 

Petite ride sur Zwift avec Chris Froome

Dans les montées, ce sont ceux qui sortent le plus de watts par kilos qui se retrouvent devant. Chaque cycliste a un profil de puissance individuel et personnel. Il permet d’identifier les points forts et les points faibles. Et en fonction des objectifs, le travail à réaliser sera ciblé. 

Profil de Puissance (Pinot & Grappe)

La puissance est donc une mesure importante dans le monde de l’entraînement et pas que sur home-trainer ! 
L’utilisation des watts au quotidien permet:

  • de mieux vous connaître : identifier points forts/faibles, PPR, limites, gestion d’effort
  • collecter des données et analyser : courses , entrainements, efforts particuliers, …
  • Identifier les zones d’entraînement : les watts sont plus précis que la fréquence cardiaque (qui est très variable)
  • Des échanges plus facile avec l’entraîneur : l’analyse des courses et entraînement permet d’identifier différents points , ces derniers facilitent et rendent les échanges plus précis ! 

Mais ce n’est pas tout, grâce à Nolio et/ou WKO je peux suivre la forme via plusieurs métriques comme les TSS par exemple . Les différents graphiques permettent d’avoir du recul sur la condition physique, la performance et la fatigue. Ces données permettent ainsi d’orienter les séances et de moduler la charge d’entraînement hebdomadaire dans le but de performer le jour de l’objectif. 

Suivi de la charge selon la méthode Foster via Nolio.

Si vous souhaitez être accompagné par un entraîneur, n’hésitez pas à consulter l’offre Coaching et/ou m’envoyer un mail pour échanger à ce propos .

Laisser un commentaire